Revue de presse de mars 2018

Revue de presse hypnose et méditation de mars 2018

  • Montpellier : hypnose, yoga… des soins qui soulagent les malades du cancer (Midi Libre)
    Ces méthodes sont-elles vraiment efficaces ? Les initiatives se multiplient. Moins empiriques, plus scientifiques.
  • L’hypnose médicale est un outil thérapeutique puissant (le Progrès.fr)
    L’hypnose thérapeutique est une méthode douce et brève qui permet de soigner de nombreuses douleurs chroniques, des troubles du sommeil ou encore la dépression. Explications avec Véronique Lécluze, hypnothérapeute.
  • Université : des ateliers « bien-être » pour les étudiants en santé stressés (l’Étudiant)
    Du yoga à l’hypnose en passant par des conseils en nutrition, de plus en plus d’universités proposent des ateliers pour apprendre aux étudiants en santé à gérer leur stress. Une initiative bienvenue dans des filières où l’anxiété et le mal-être sont très présents.
  • Hypnose, une pratique très répandue dans les hôpitaux (Med’Actu, le journal d’Allo-Médecins)
    L’hypnosédation ou contrôle de la douleur par l’hypnose est une pratique médicale désormais implantée dans les hôpitaux. Son champ d’action est très vaste, du traitement de la douleur et du stress à l’amélioration de la tolérance d’une chimiothérapie. Elle est efficace sur les enfants et les personnes âgées.
  • L’hypnose et ses enjeux en matière de santé (l’Est Républicain)
    Voilà un sujet dont on parle de plus en plus : ce jeudi 15 mars, dans le cadre de la Semaine du Cerveau, le CTPS (comité toulois pour la promotion de la santé) proposera une conférence au thème d’actualité, l’hypnose médicale.
  • Comment Nathalie Baye a surmonté sa claustrophobie pour la série Canal+ (HuffPost)
    L’hypnose n’est pas qu’un spectacle de divertissement, c’est aussi une thérapie. Phobie, dépression, tabagisme ou troubles alimentaires, cette méthode est utilisée pour soigner de nombreuses peurs ou dépendances. Dernièrement, elle a aidé Nathalie Baye à lutter contre sa claustrophobie pour son rôle dans « Nox ».
  • Lyon : que font les écrans, la drogue ou la méditation au cerveau ? (LyonCapitale.fr)
    Dans le cadre de la semaine du cerveau coordonnée par la société des neurosciences, de nombreuses conférences sont organisées dans les bibliothèques de Lyon pour connaître les avancées de la recherche sur le fonctionnement du plus mystérieux des organes.
  • Semaine du cerveau à Brest : l’hypnose comme outil thérapeutique (actu.fr)
    Dans le cadre de la Semaine du cerveau, Lolita Mercadié, docteure en psychologie cognitive, donnera une conférence le 17 mars 2018 sur l’hypnose.
  • Troubles du sommeil, anxiété… 5 maux qui peuvent être soignés par l’hypnose (Marie France)
    Loin des shows spectaculaires, l’hypnose est une thérapie efficace qui mobilise nos propres ressources pour, au quotidien, régler ou soulager nos soucis physiques ou psychologiques.
  • Au CHU de Tours, l’hypnose à hauteur d’enfant (la Nouvelle République)
    L’hypnose comme remède à l’hyperactivité ? C’est en tout cas l’une des pistes explorée par le service de neurologie de Clocheville.
  • L’auto-hypnose pour mieux courir (la Nouvelle Union)
    Par leur dossard distinctif indiquant qu’ils courent en état d’«autohypnose», on devrait facilement repérer Nathalie Châteauneuf et Luc Beauchesne dans le peloton des participants aux demi-marathons du Bonjour Printemps de mai, du Défi des buttes en juillet, de l’Ultra-trail du Bout du monde de septembre à Gaspé et enfin, au marathon de Québec en octobre.