Hypno réflexions

Retours d'expériences de la pratique de l'hypnose d'accompagnement.

Comprendre et apaiser la tristesse

L’être humain a développé au fil de son évolution des capacités particulières : la pensée et le langage.
Ces capacités présentent d’innombrables avantages mais impliquent quelques inconvénients en nous enfermant dans certains schémas “logiques” ou “rationnels”.
Le développement du langage a nécessité l’établissement d’associations d’idées, de pensées, et nous a conduit à systématiquement, de façon inconsciente, explorer une multitude de liens associés de façon directe ou indirecte à une pensée.
Par exemple lorsque je pense “rires”, un lien inconscient peut être présent avec “joie”, “bonheur”, “éclats de rires”, … mais aussi avec “larmes” ou “pleurs” vu que l’on peut pleurer de rire. Mais, fatalement, les larmes et les pleurs nous conduisent aussi vers “tristesse”. Et notre mental s’autorise parfois à prendre des raccourcis pour aller directement de “rires” à “tristesse”.

La tristesse pourrait donc bien être une conséquence de ces capacités que l’on trouve notamment chez les humains (et quelques espèces animales).
En effet, la plupart du temps, la tristesse se nourrit d’un ingrédient qui lui est indispensable : un manque.
Et la personne qui traverse un état de tristesse est bien souvent triste parce que ce qui lui manque, ce qu’elle n’a pas – et qui est généralement en lien avec le passé ou le futur – occupe tellement ses pensées que cela l’empêche de voir ce qu’elle a.

La tristesse nous empêche de voir les ingrédients du bonheur

Un peu comme des œillères qui restreindraient notre champ de vision, la tristesse réduit notre champ des pensées en focalisant notre mental sur l’absence, le manque, le vide, la frustration.
Confisquez son jouet préféré à un enfant et il risque d’avoir beaucoup de mal à apprécier tous les autres jouets qui restent à sa disposition.
Notre vie est un peu comme une chambre d’enfant, remplie de jouets. Nous avons tellement de choix que nous n’utilisons qu’une infime partie de ce que la vie nous propose. Mais la particularité d’une personne triste, c’est qu’elle s’entête (inconsciemment bien entendu) à ne trouver aucune utilité à ce qui est à sa disposition et à juste vouloir ce qu’elle n’a pas, n’a plus ou n’a pas encore.

Tristesse - photo : E. Bès - hypno.help

La tristesse : un choix ?

On pourrait – même si cela va en faire bondir certains – se dire que la tristesse est un choix. Un choix inconscient bien sûr mais un choix d’orientation de nos pensées dont on a la possibilité de se sortir.

Et parfois, si l’on ne sort pas de notre tristesse, c’est parce qu’une part de nous a peur d’oublier. Peur d’oublier la chose ou la personne qui nous manque. Mais rassurez-vous, si ce qui vous manque est vraiment important, vous ne pourrez pas oublier même si vous retrouvez votre joie de vivre.

Un exercice simple pour apaiser la tristesse

Aussi, si vous vous sentez triste et que vous souhaitez sortir de cet état (chacun est libre de rester triste s’il le souhaite), vous pouvez tenter cet exercice simple :

  1. Posez vous quelques instants dans un endroit calme.
  2. Prenez une ou plusieurs grandes respirations.
  3. Acceptez votre tristesse : elle indique que quelque chose ou quelqu’un d’à priori important pour vous vous manque.
  4. Si ce n’est pas déjà fait, identifiez clairement la source de votre tristesse, ce qui vous manque.
  5. Observez ce à quoi vous ne faisiez plus attention. Tout ce qui est là, dans le présent. Peut-être directement autour de vous, peut être à l’extérieur mais pas très loin la plupart du temps. Bien entendu, il se peut que cela vous semble insignifiant, mais n’oubliez pas que les bonheurs les plus intenses commencent souvent par “des petits détails sans importance”.
  6. Imaginez ce que vous allez pouvoir vous autoriser au fur et à mesure que vous allez vous détacher de cette tristesse.
  7. Souriez !

Alors prenez un peu de recul, et commencez à sourire et, si jamais vous n’y parvenez pas, n’hésitez pas à vous faire accompagner par une personne compétente.

Emmanuel Bès

Accompagnement par hypnose à Rueil-Malmaison et à Feucherolles

Site : hypno.help
Prise de rendez-vous : cliquez ici pour Rueil-Malmaison ou ici pour Feucherolles.
Contact : contact@hypno.help / 06 28 34 23 66

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 3 =